Les règlements sur les vélos électriques

Un vélo à assistance électrique ou VAE se diffère d’un cyclomoteur par ses caractéristiques. De plus, selon la législation française, quelques règles sont imposées pour les vélos électriques et à leur propriétaire. Outre cela, il est nettement conseillé pour un propriétaire de vélo électrique de souscrire une assurance pour celui-ci ne serait-ce que la garantie Responsabilité Civile et la garantie vol.

Quelle est la législation autour des différents vélos électriques ?

Assurance pour velo electriqueLa législation considère deux types de vélos électriques : le vélo à assistance électrique et le Speed Bike. Concernant le VAE, les règlements sur celui-cise diffèrent selon les pays et cette différence se fait sentir surtout par rapport à la limite de la vitesse ainsi que la puissance des moteurs. Aussi, la loi considère comme VAE, tous les vélos dont leurs assistances ne sont déclenchées qu’après coup de pédale. Ensuite, selon le règlement, ces deux-roues ne doivent pas avoir une puissance nominale électrique supérieure à 250 watts. Par conséquent, leur vitesse maximale doit être inférieure à 25 km/h.Outre les VAE, la loi considère également comme vélo à moteur les Speed Bike, la vitesse de ce dernière peut atteindre les 45km/h et sa puissance peut arriver jusqu’à 500 watts. Par ailleurs, si vous disposez de ce type de bicyclettes assistées par moteur, quelques règles vous ont été imposées. En effet, il doit avoir une plaque d’immatriculation et doit être homologué. Vous devez disposer d’un brevet de sécurité routière et porter un casque motocycle en le conduisant. Enfin, vous devez souscrire une assurance pour celui-ci.

Quelle assurance choisir pour votre vélo électrique ?

Vous avez un VAE? Sachez qu’il est conseillé de souscrire une assurance pour celui-ci. Cette dernière vous couvrira en cas de dommages subis ou en cas d’accident causé à un tiers. Aussi, si vous n’en avez pas encore souscrit, sachez que vous avez la possibilité de choisir entre plusieurs garanties. Tout d’abord, il est nécessaire que vous contractiez une assurance Responsabilité civile. Celle-ci couvrira tous les dommages que vous ou un membre de votre famille vivant avec vous puissiez causer à un tiers. Puis, vous pouvez ajouter des garanties optionnelles à celle-ci, comme la garantie vol et dégradation de votre vélo électrique. Comme son nom l’indique, celle-ci vous couvrira en cas de vol et lorsque votre vélo a subi des dommages. Pour finir, vous pouvez également prendre une assurance individuelle accident. Grâce à celle-ci, vous serez indemnisé quotidiennement en cas d’accident engendrant un arrêt de travail et vos soins seront remboursés. Pour plus de détails concernant ces garanties, vous pouvez voir cette page.

 

Ce contenu a été publié dans Assurance velo. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.